“le Temps est venu”

“Cette crise rend recevables des propositions qui semblaient totalement inatteignables jusqu’à présent. Donc, c’est le moment de débattre, par exemple, du revenu universel, de la taxe sur les transactions financières, de la relocalisation d’un certain nombre d’activités et des chaînes de – valeur cette crise a mis en évidence notre dépendance aux productions faites au bout du monde, notamment en Asie – , mais aussi la nécessité du juste échange plutôt que du libre – échange, ou encore la revalorisation de tous les métiers vitaux.

Ce nouveau modèle ne va pas s’ériger spontanément en quelques jours, mais on peux fixer un horizon pour le constituer. Il faut le faire, encore une fois, non pas dans la confrontation, mais dans l’addition et dans la mutualisation. C’est pourquoi on doit générer un changement d’état d’esprit, afin de mettre fin à la défiance entre les uns et les autres. Si demain, le temps des procureurs l’emporte sur celui des éclaireurs, on ira dans le mur.

Je vois le danger poindre, au moment de la sortie du confinement, que quelques – uns veuillent trouver des responsables ou juste profiter du moment de désarroi de l’exécutif pour déjà se projeter pour 2022. Ils peuvent crée la confusion a moment où l’on va avoir besoin d’unité. “

Nicolat Hulot dans un entretien au “Monde” le 6 mai 2020

http://letempsestvenu.org/