Festival Avignon 2020- Le 22 avril 2020 Communiqué de Presse

En tant que Conseiller Départemental de Vaucluse et plus particulièrement élu sur le “Canton du Festival “ je suis extrêmement choqué de la réaction immédiate d’Olivier Py annonçant l’annulation du Festival In quelques jours après  l’annonce du Président Emmanuel Macron interdisant les manifestations jusqu’au 15 juillet.

Il existe des solutions alternatives innovantes à l’annulation pour peu que l’on prenne le temps de la réflexion et de la concertation. A situation inédite proposons des solutions inédites.

J’exprime ma colère car notre Département de Vaucluse à maintenu sa subvention de 600 000 euros pour le Festival In ainsi que tous les autres partenaires institutionnels Etat, Région, Ville , Grand Avignon…J’attends mieux des représentants de nos institutions culturelles. Prenons le temps de la réflexion et de la concertation.

Je rappelle pour mémoire quelles sont les deux composantes essentielles de la  “Magie du Festival d’Avignon“

La première c’est ce grand RDV international d’amateurs de Théâtre qui se retrouvent autour d’une passion commune dans un joyeux bain de foule que les uns adorent et les autres détestent à Avignon. Cet instant de “suspension dans l’air “avec ses milles spectacles par jour et ce million de places de théâtre écoulées en moins d’un mois. Il est bien évident que cette première composante ne pourrait avoir lieu sereinement dans ces temps de pandémie.

La deuxième composante de cette “magie du Festival“ c’ est cette rencontre entre professionnels. Ces 500 programmateurs du monde entier à la rencontre d’un millier de compagnies. Le In et surtout le Off c’est le plus grand marché de théâtre du monde où chaque compagnie peut venir présenter sa création , passer des contrats et organiser ses tournées pour les 4 ou 5 ans à venir.

Rien ne justifie l’annulation pure et simple de cette composante professionnelle du Festival sauf le manque de courage, d’audace et d’imagination.

Je lance donc un appel aux artistes aux responsables culturels et aux compagnies du Monde entier pour qu’il se ressaisissent en ces temps de crise et je leur propose de se rassembler pour lancer la première version d’une plateforme internationale de théâtre professionnel sur les bases suivantes/

1/ Réduction du nombre de spectacles et nombre de représentations par spectacle sur une base de 40% à 60%

2/ Accès aux spectacles réservé aux professionnels du spectacle, journalistes accrédités, représentants institutionnels

3/ Rediffusion des spectacles dans le monde entier et négociation des droits de rediffusion avec les télévisions en France et à l’international pour rééquilibrer les pertes de billetterie.

Rien ne pourrait empêcher la tenue de spectacles du 16 au 30 juillet avec 3 personnes dans une salle de 30 places , ni 200 personnes dans une salle de 2000 places en respectant la distanciation sociale et les gestes barrières sanitaires. Pour la première fois dans son histoire les téléspectateurs du monde entier pourraient assister en direct au Festival d’Avignon et les compagnies pourraient organiser leur prochaine tournée.

J’appelle les artistes à la raison, à l’innovation et à la responsabilité.

Sylvain Iordanoff

Conseiller Départemental de Vaucluse

Président de l’association INNOVONS